mercredi 29 février 2012

CP > Santé mentale, un plan qui sonne comme un aveu d'échec et d'impuissance > MARISOL TOURAINE et JEAN MARIE LE GUEN > Equipe de campagne de François Hollande



COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le 29 février 2012

Marisol TOURAINE, Responsable du pôle Social, santé, personnes agées, handicap dans l'équipe de campagne de François Hollande

Jean-Marie LE GUEN, Chargé du pôle santé

 

Santé mentale, un plan qui sonne comme un aveu d'échec et d'impuissance 

 

En catimini et en bout de course, le gouvernement vient de présenter, sans conviction et sans ambition, un « plan psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ». Cette annonce sonne comme un aveu d'échec et de culpabilité. L'incapacité depuis 5 ans du gouvernement de Nicolas Sarkozy à légiférer et à gouverner sereinement sur ce sujet majeur de santé publique est patente. Le discours d'Antony en décembre 2008, l'oubli volontaire des soins psychiatriques dans la loi Bachelot de 2009 et les dérives sécuritaires de la loi sur la judiciarisation des soins sous contraintes sont les marques du bilan de Nicolas Sarkozy. Ce plan ne parvient donc pas à apaiser les craintes et les insuffisances accumulées pendant ces dernières années. Le gouvernement d'ailleurs semble ne pas croire lui-même à son initiative, qui se borne à l'énoncé de quelques grands principes, sans afficher d'ambition précise ni prévoir de moyens concrets.

 

Comme François Hollande s'y est engagé, nous voulons initier le changement : garantir la lisibilité et l'accessibilité du système de soins en santé mentale, défendre le respect du malade et promouvoir la réflexion scientifique. De nouvelles dispositions législatives porteuses d'une politique volontaire en matière de santé mentale devront donc être élaborées. Il s'agira de mettre en œuvre une politique globale de santé mentale. Elle sera d'abord fondée sur un véritable respect et sur l'intégration dans la société de la personne souffrant de troubles mentaux. Elle sera définie en concertation avec les professionnels de santé et les patients. Elle renforcera la prévention et le dépistage, les capacités en établissement comme le suivi en ville et les parcours de soins.



--
Service de presse 
Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République


CP > Sports : le ministre Douillet dépassé > VALERIE FOURNEYRON > Responsable du pôle Sport





COMMUNIQUE DE PRESSE

Le mercredi 29 février 2012,
Valérie FOURNEYRON, Responsable du pôle Sport

Sports : le ministre Douillet dépassé

Selon David Douillet, François Hollande voudrait « tuer le sport en France ». Dans ces propos excessifs et caricaturaux, nous reconnaissons bien la délicatesse et l'absence de distance du ministre des Sports. Mais outre le ridicule de ces déclarations, il est inquiétant de devoir constater à chacune de ses interventions cette triste réalité : en termes de politique sportive, le double champion olympique de judo David Douillet, aujourd'hui ministre de la République, apparaît dépassé.

En prévoyant de rattacher le ministère des Sports, qu'il a acté de plein exercice, à un grand pôle éducatif, François Hollande conforte le service publique du sport. M. Douillet sait-il que le « pôle éducatif » correspond à l'identité et à l'histoire du ministère des sports ? Sait-il qu'aujourd'hui le ministère et ses personnels appartiennent au pôle « social », avec les services vétérinaires, l'hébergement d'urgence ou la commission de surendettement ? Entre pôle social et pôle éducatif, le choix est pour nous limpide.

Et ce n'est pas un membre de l'actuelle majorité qui, en cinq ans, a associé le sport tour-à-tour à la santé, à la jeunesse, à la vie associative, et qui en a fait tantôt un secrétariat d'Etat, tantôt un ministère de plein exercice dans un contexte de réduction drastique de ses moyens qui peut se permettre de commenter le sujet. Ce n'est pas un membre d'une majorité qui en 2007 avait promis au sport 3% du budget de l'Etat et qui l'a réduit à 0,15% qui peut se permettre de donner des leçons de politique publique du sport. Ce n'est pas un membre d'une majorité qui a fait tourner cinq ministres des sports ces cinq dernières années qui peut se permettre de prétendre défendre l'intérêt des 30 millions de pratiquants, des 16 millions de licenciés, des 3,5 millions de bénévoles.

Pour notre part, nous voulons un ministère des Sports stratège, expert, ambitieux, associant tous les acteurs sur des politiques publiques affirmées en matière d'équipement, de formation, d'accès au sport, d'éducation, de santé, de sport de haut niveau, de rayonnement de la France, de soutien à l'économie du secteur. Tout ce que nous n'avons pas eu pendant ces cinq longues dernières années. Toute l'ambition que porte François Hollande pour le sport en France.

--
Service de presse 
Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République


CP > Les déclarations et prises de positions de Nora Berra sont irresponsables et conservatrices > Marisol Touraine, Jean-Marie Le Guen, Marie-Arlette Carlotti


 


 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 29 février 2012

Marisol Touraine, Responsable du pôle Social, Santé, Personnes âgées, Handicap

Jean-Marie Le Guen, Chargé de la Santé

Marie-Arlette Carlotti, Responsable du pôle Egalité Hommes-Femmes


Les déclarations et prises de positions de Nora Berra sont irresponsables et conservatrices  


Nous sommes choqués par les déclarations irresponsables et la position conservatrice de la secrétaire d'Etat chargée de la santé, Nora Berra,  qui affirme que la gratuité de la contraception pour les mineures déresponsabilise les parents. Son refus catégorique de simplifier et de faciliter cet accès par l'anonymat et la gratuité, comme le propose le Pr Nisand dans son rapport, afin de réduire les grossesses non désirées chez les mineures et de fait les IVG, constitue une volonté obscurantiste de ne pas reconnaître les besoins actuels des jeunes pour leur santé et leur sexualité. Ces propositions sont pourtant partagées par de nombreux professionnels et associations et les expérimentations menées sur la création de « pass contraception » dans trois régions ont reçu un accueil favorable répondant bien à une attente.




Service de presse 
Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République


Conseil des ministres du 29 février 2012

29/02/2012

Projets de loi

Le ministre d'Etat, ministre des affaires étrangères et européennes, a présenté un projet de loi autorisant l'approbation de l'accord entre le Gouvernement de la République française et l'Agence [...]

Ordonnances

Le ministre auprès du ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé des transports, a présenté une ordonnance relative à la sûreté de l'aviation [...]

Accords internationaux et autres textes

Le conseil des ministres a également examiné le texte suivant : Projet de loi ratifiant l'ordonnance n° 2011-1300 du 14 octobre 2011 relative aux redevances aéroportuaires (ministère de l'écologie, [...]

Communications

Le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative a présenté une communication sur le renouveau de la voie professionnelle et l'accès à la qualification. La formation [...]
Le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche a présenté une communication relative à l'ouverture sociale dans l'enseignement supérieur. Des mesures importantes ont été prises depuis [...]
La secrétaire d'Etat auprès du ministre du travail, de l'emploi et de la santé, chargée de la santé, a présenté le plan psychiatrie et santé mentale 2011-2015 dont l'élaboration avait été demandée [...]

Nominations

Le conseil des ministres a adopté les mesures individuelles suivantes : [...]
République Française   |   SIG © 2008   |   RGAA   |   Plan du site   |   Contacts   |   RSS   |   Podcast

Pour ne plus recevoir de courriels de notre part, il vous suffit de vous rendre sur cette page.

mardi 28 février 2012

Sarkozy veut en finir avec l'�ducation Nationale


Communiqué d'Eric Coquerel, conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon

SARKOZY VEUT EN FINIR AVEC L'EDUCATION NATIONALE
 
Au moins on sera prévenu. A Montpellier, Nicolas Sarkozy a poursuivi son travail de sape de la République. Après avoir réduit considérablement les moyens de l'Education nationale tout au long de son quinquennat, il s'attaque maintenant à ce qui reste de son ambition égalitaire. Fin du collège unique, professeurs polyvalents rémunérés à la carotte et embauchés directement par les chefs d'établissements : n'en jetez plus. A quand la fin de l'école obligatoire jusqu'à 16 ans ? A ce rythme on n'en est plus loin. Cet homme est décidément dangereux.

Un vote contre la souveraineté du peuple

Communiqué de Presse de François Delapierre, directeur de campagne de Jean Luc Mélenchon


Un vote contre la souveraineté du peuple


Le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) vient d'être ratifié par le Parlement. Jusqu'au bout Nicolas Sarkozy aura nui et menti. Pendant que le candidat parle de referendum dans ses meetings, le président en a privé le peuple français sur un traité qui met en cause notre souveraineté budgétaire. Je salue la vingtaine de parlementaires socialistes qui a joint ses suffrages au Front de Gauche. Je note qu'ils furent plus nombreux à l'Assemblée Nationale qu'au Sénat. Cela n'est pas étonnant. Les députés affronteront dans quelques semaines le verdict des électeurs. Ceux-ci pourront alors sanctionner les parlementaires qui abandonnent à des instances non élues la souveraineté qu'ils leur ont confiée.

Contre le m�canisme de stabilit� europ�en, le Pr�sident du S�nat doit prendre ses responsabilit�

Communiqué du Parti de Gauche


Contre le mécanisme de stabilité européen, le Président du Sénat doit prendre ses responsabilités

 

Le Sénat vient d' adopter la modification du traité de Lisbonne et l'institution du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) grâce à l'abstention des sénateurs socialistes.

Il n'y a pas aujourd'hui les 60 députés ou sénateurs ayant voté contre et disponibles pour saisir le Conseil Constitutionnel. Et pourtant il y a un doute sur la constitutionnalité de ce traité, même Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice socialiste, le reconnaît.

Le Parti de Gauche en appelle donc à Jean-Pierre Bel, socialiste, Président du Sénat qui se grandirait en saisissant lui-même le conseil comme la loi le lui permet.

Mais déjà, le Parti de Gauche appelle tous les électeurs à se saisir du vote Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle pour en faire un référendum très clair contre le modèle austéritaire que la troika européenne cherche à imposer partout en Europe contre la volonté des peuples.




Désormais contre le traité Sarkozy : le vote Mélenchon

Communiqué d'Eric Coquerel, conseiller spécial de Jean-Luc Mélenchon

Après l'abstention des socialistes au Sénat, une seule solution contre le Traité Sarkozy-Merkel : le vote Mélenchon !

 
Il n'y aura pas eu de surprise. Comme annoncé, l'abstention des socialistes a permis à la droite de faire passer le Mécanisme Européen de Stabilité au Sénat contre les voix du Front de Gauche et d'Europe-Ecologie Les Verts. Nous venons d'assister à un triste remake du Traité de Lisbonne. Nicolas Sarkozy peut donc désormais s'accorder avec Mme Merkel pour lancer jeudi le nouveau traité européen. Désormais les choses sont claires pour ceux qui veulent s'opposer à une Europe austéritaire : la mobilisation syndicale à, l'échelle européenne demain et le bulletin de vote Jean-Luc Mélenchon au printemps. Le candidat du Front de Gauche s'est en effet prononcé pour un référendum s'il est élu.

CP>Education : Nicolas Sarkozy hors-sujet > VINCENT PEILLON





COMMUNIQUE DE PRESSE


 

 

Le 28 février 2012

Vincent Peillon, Responsable du pôle Education, Jeunesse, Enseignement supérieur et Recherche

 

 

Education : Nicolas Sarkozy hors-sujet



Ce soir, à Montpellier, Nicolas Sarkozy a été la caricature de lui-même et n'a pas ménagé non plus la caricature des autres.


On comprend mieux les échecs, connus de tous, de la politique mise en oeuvre depuis 2007 : le président sortant ne comprend visiblement rien à l'école. Il ne sait pas de quoi il parle. Il vante les internats d'excellence qui ne représentent que 0,04% de l'ensemble des établissements scolaires français (26 établissements sur 64 000) et n'accueillent que 0,02% des élèves. Il vante la création des Etablissements de Réinsertion Scolaire (ERS) qui ne prennent en charge qu'une petite centaine d'élèves. 
Il parle d'augmenter la présence des adultes dans les établissements, mais vient de supprimer 77 000 postes en cinq ans. Il confond autonomie des équipes pédagogiques, voulue par la gauche, et caporalisme du chef d'établissement. Il se félicite du recul de l'échec scolaire, alors que toutes les évaluations sérieuses montrent malheureusement le contraire et la dégradation de notre système scolaire en la matière.


Nicolas Sarkozy ne défend pas plus "l'école pour chacun" que "l'école pour tous" - une fausse opposition - mais défend "l'école pour quelques-uns". 
Pas un mot en revanche sur les vrais sujets. Rien sur l'école primaire, alors que l'on sait que c'est là que se joue l'essentiel des apprentissages fondamentaux et donc de la lutte contre l'échec scolaire.


Rien sur la maternelle, où le taux de scolarisation des moins de 3 ans s'est effondré, passant les 10 dernières années de 35% à 11%, sortant ainsi 150 000 enfants du système scolaire. Rien sur les rythmes scolaires et éducatifs, alors que la semaine de 4 jours généralisée dans son quinquennat a profondément affaibli notre école. 
Rien sur la formation des enseignants, que son gouvernement a pourtant détruit et sans laquelle aucun progrès ne pourra s'accomplir. Rien sur les lycées professionnels, qui concernent pourtant des centaines de milliers d'élèves.


Devant tant d'oublis, on serait tenté de sourire si le sujet n'était pas si grave, l'enjeu si important pour notre avenir commun. Manifestement, le Président n'a aucune autre ambition pour l'école que de poursuivre l'œuvre de destruction qui fut la sienne pendant cinq ans.


Quant au « travaillons plus pour gagner plus », ce fut le clou de son discours, mélangeant mépris à l'égard des enseignants et à l'égard des Français qui ont reconnu là une très vieille promesse dont les uns et les autres savent ce qu'elle est devenue.




--
Service de presse 
Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République

CP > Rencontre avec les associations environnementales > MARIE HELENE AUBERT et GERAUD GUIBERT > Equipe de campagne de François Hollande



COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le 28 février 2012

Marie-Hélène Aubert, Responsable du pôle Environnement, développement durable, énergie

Géraud Guibert, Chargé de la Concertation avec les acteurs du nouveau contrat écologique

 

Rencontre avec les associations environnementales 


François Hollande a rencontré l'ensemble des principales associations environnementales, le mardi 28 février 2012 Etaient présentes : WWF, la Fondation Nicolas Hulot, Greenpeace, France Nature Environnement, les Amis de la Terre, Ecologie sans frontières, la Ligue de Protection des oiseaux LPO, Ligue Roc et le Réseau Action Climat (RAC).

 

François Hollande a réitéré son engagement pris au congrès de France Nature Environnement d'ouvrir un dialogue environnemental qui soit au même niveau que le dialogue social, avec une grande conférence environnementale dès le début du mandat. La réunion a permis d'échanger autour du schéma d'organisation de ce nouveau dialogue. François Hollande a rappelé sa proposition d'un débat de grande ampleur sur l'énergie, en y associant au maximum nos concitoyens. Ses caractéristiques ont été discutées. La discussion a enfin été engagée avec les associations sur le fond, en particulier sur le contenu de la transition énergétique et écologique, la préservation de la biodiversité, la conciliation entre agriculture et environnement, la fiscalité environnementale notamment son cadre juridique, la politique d'économies d'énergie, de réduction de la part du nucléaires dans le mix énergétique et de lutte contre le changement climatique, la nécessaire réduction du gaspillage environnemental dont l'artificialisation des terres.

 

Après les espoirs fortement déçus qu'a constitué le Grenelle de l'environnement, cette réunion a au total permis de jeter les bases d'une nouvelle politique partenariale dans ces domaines, qui permettront de discuter à tous les niveaux non seulement des objectifs, mais des moyens concrets pour y parvenir. La politique de l'environnement doit en effet devenir un atout majeur pour sortir de la crise et mieux répondre aux défis auxquels devront faire face notre jeunesse et les générations futures. François Hollande a rappelé qu'il se propose d'être le candidat de la mutation d'un modèle de développement à un autre, celui de la transition énergétique et écologique.


--
Service de presse 
Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République

CP > Le vrai professionnalisme c'est de mettre fin aux cadeaux fiscaux aux plus riches > D.BATHO




COMMUNIQUE DE PRESSE

Mardi 28 février 2012


Delphine Batho, porte-parole de François Hollande



Le vrai professionnalisme c'est de mettre fin aux cadeaux fiscaux aux plus riches

 

C'est la déclaration de Nicolas Sarkozy qui est consternante car le vrai professionnalisme en temps de crise c'est de mettre fin aux cadeaux fiscaux qui ont été accordés aux plus riches.

 

Par ces propos, Nicolas Sarkozy confirme qu'il est le candidat du système financier, des rémunérations extravagantes, des parachutes dorés et autres avantages fiscaux indécents.

 

Il n'est pas le candidat du travail, mais celui de l'injustice fiscale car sa seule obsession c'est d'exonérer les plus favorisés de tout effort. 

 

La vraie revalorisation du travail nécessite la justice fiscale.


La proposition de François Hollande de créer un taux d'imposition de 75% pour les très hauts revenus est une mesure de justice indispensable au redressement de notre pays.



Service de presse 
Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République

CP > Elections au Sénégal > Kader Arif

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

 

Le 28 février 2012

Kader Arif,  Responsable du pôle Coopération

 

Elections au Sénégal 

 

Apres le climat tendu de ces derniers jours, nous nous félicitons que le peuple sénégalais, dans des conditions parfois difficiles ait répondu présent lors du scrutin présidentiel. La journée de vote s'est déroulée dans le calme et le taux de participation approcherait les 60 %, dans la moyenne des précédents scrutins.  En France, plus de 30.000 personnes se sont rendues aux urnes. 

 

Dans la perspective du deuxième tour, le gouvernement sénégalais, en lien étroit avec les représentants de la communauté internationale, doit faire tout son possible pour que les anomalies les plus criantes constatées soient réparées et que le scrutin puisse se dérouler dans l'équité et la transparence.





--
Service de presse 
Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République

CP > Mobilisation contre l’austérité : François Hollande partage l'inquiétude des syndicats et des salariés > ALAIN VIDALIES

 


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Le 28 février 2012

Alain Vidalies, Responsable du pôle Travail-Emploi

 

Mobilisation contre l'austérité : François Hollande partage l'inquiétude des syndicats et des salariés

 

 

Le mercredi 29 février, à l'initiative de la Confédération Européenne des Syndicats, de nombreuses organisations syndicales de toute l'Europe organisent de manière unitaire des grèves et manifestations en opposition au traité budgétaire négocié dans la précipitation par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, qui doit être voté en fin de semaine lors d'un Conseil européen. En France, l'intersyndicale réunissant la CGT, la CFDT, FSU, l'UNSA et Solidaires s'est fait le relais de cet appel et se mobilisera dans de nombreuses villes. 

 

Ce traité vise à inscrire durablement comme objectif politique des pays signataires une discipline budgétaire excessive et une austérité injuste, qui risque d'empêcher le retour de la croissance.  En adoptant ce traité, le Conseil européen refuse d'entendre la volonté d'une autre construction européenne, qui réponde aux enjeux de demain : une politique tournée vers la relance européenne, pour plus d'emplois et plus de solidarité.

 

François Hollande partage l'inquiétude des syndicats et des salariés et à déjà fait part de sa volonté de renégocier ce traité, pour proposer à nos partenaires européens un pacte de responsabilité, de gouvernance et de croissance.

 





--
Service de presse 
Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République

56 jours pour convaincre !

56 jours pour convaincre !

Les jours passent et les déclarations se suivent, marquant chaque jour un peu plus la disparition de l’écologie dans le discours des autres candidats à l’élection présidentielle, et renforçant l’importance et la nécessité de la candidature portée par Eva Joly.

Mercredi 29 février, le peuple de l’écologie sera une nouvelle fois rassemblé derrière notre candidate, à Montpellier. Plus d’informations ici.

Revivez le meeting de Roubaix à travers l’oeil de Xavier Cantat.

 

Nous sommes tous grecs

Le week-end dernier, Eva Joly était en Grèce pour affirmer son soutien au peuple grec et marteler sa proposition d’une solution européenne.

Retrouvez sa tribune « Nous sommes tous Grecs / Plaidoyer pour un Mécanisme Européen de Solidarité » qui propose un nouveau traité, le « traité d’Athènes », pour une Europe fédérale, démocratique et solidaire.

Je rentre de Grèce. Mardi à Paris, l’Assemblée a voté le Mécanisme Européen de Stabilité (MES), malgré le non des députés EELV. Ce plan ne répond pas à la crise. Le MES tel qu’il nous est proposé n’est pas acceptable, car il est lié à une potion amère qui est inacceptable : en Grèce, le remède est en train de tuer le patient.

Revivez le voyage en vidéo

Le projet en débat sur twitter dès mercredi

À partir de mercredi, vous avez un nouveau rendez-vous qui vous propose de débattre du projet d’Eva Joly « L’écologie, la solution ». Venez poser vos questions via mini-message sur le réseau social Twitter.

Mercredi 29 février, avant le meeting de Montpellier, ce sera Michèle Rivasi, eurodéputée et porte parole d’Eva Joly qui vous répondra sur la thématique du nucléaire. Un événement à retrouver ici.

Participez à la campagne libre sur
aveceva.fr


28 Fév
Déplacement d’Eva Joly en Corse autour des énergies renouvelables et de l’environnement

28 Fév
Réunion publique au Palais des Congrès d’Ajaccio

29
Fév

15:00 – Manifestation européenne contre l’austérité

29
Fév

Réunion publique avec Eva Joly
Montpellier

01
Mars

15:00 – Visite du salon de l’agriculture en compagnie de José Bové

10
Mars

Participation et discours de clôture à la Convention nationale EELV sur la Transition Energétique
Je fais un don SUR TWITTER Sur Facebook

Dans les médias

Réponse d’Eva Joly aux journaux « Spécial Auto » et « L’automobile et l’entreprise »


> Lire la suite

Bakchich raconte « la Joly soirée étudiante d’Eva »


> Lire la suite

Mediapart 2012 : le grand entretien


> Lire la suite

Les jeunes dans la présidentielle (France Inter)


> Lire la suite

L'actualité de la campagne

Création d’emplois : l’avenir doit être écologique


> Lire la suite

Contre ACTA avec Eva Joly et EELV


> Lire la suite

La solution pour la banlieue, ce sont ses habitants


> Lire la suite

Mettons un terme au régime de Bachar el-Assad


> Lire la suite

Je veux faire campagne pour Eva Joly

Soutenez la campagne, Faites un don ! Il sera utilisé pour produire le matériel militant
qui fera vivre et polleniser nos idées pendant cette campagne.

Eva Joly : echos de campagne

CP > Sarkozy, une nouvelle preuve du président des riches > B. LE ROUX


COMMUNIQUE DE PRESSE

Mardi 28 février 2012

Bruno Le Roux, porte-parole de François Hollande

 

Sarkozy, une nouvelle preuve du président des riches

 

Les réactions offusquées des amis des plus riches laissent pantois. Toujours prompt à demander plus d'efforts aux salariés et aux classes moyennes, le « réflexe bouclier fiscal » fonctionne à plein lorsque sont mis à contribution les plus gros salaires. Rappelons que sous le régime du bouclier fiscal, le Trésor public a versé aux 925 personnes les plus riches, 352 millions d'euros au titre du remboursement du bouclier fiscal soit une moyenne de 380 000 euros par personne et même 30 millions d'euros pour la seule Liliane Bettencourt.  

 

Pourtant, il y a quelques mois, ce sont ces mêmes grands patrons qui lançaient un appel pour être taxés, enfin ! Appel auquel le gouvernement est resté sourd mais que François Hollande avait entendu et auquel il répond aujourd'hui.

Dans cette période de crise, il est normal, et même citoyen, que l'effort soit partagé et mieux réparti. Il est normal que les plus grandes fortunes contribuent au redressement de nos comptes publics.

 

Rien d'étonnant cependant à voir Nicolas Sarkozy demander à ses équipes et ministres préposés aux injustices d'essayer de caricaturer cette proposition ; il est le président des riches, il a gouverné pour eux, il fait campagne en pensant à eux.

 

La France a besoin de rassemblement et de justice. Chacun doit y prendre sa part et avec François Hollande c'est la cohésion nationale qui sera demain renforcée.


 

Service de presse 
Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République

News du blog de Pierre Moscovici - « Les débats de la matinale » sur France Inter : Pierre Moscovici - François Baroin // Pierre Moscovici invité de Jean-Pierre Elkabbach // Meeting de Pierre Moscovici à Limoges // Pierre Moscovici invité de BFMTV //]


« Les débats de La matinale » sur France Inter : Pierre Moscovici / François Baroin

Pierre Moscovici a participé ce matin au débat de La matinale de France Inter qui l'a opposé à François Baroin, Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie.

Retrouver l'émission : http://bit.ly/zwiK2U

Pierre Moscovici invité de Jean-Pierre Elkabbach

Pierre Moscovici était hier l'invité de l'émission « Le Grand Rendez-vous » présentée par Jean-Pierre Elkabbach d'Europe 1, Thierry Borsa du Parisien et Michaël Darmon iTélé.

Retrouver l'émission : http://bit.ly/xcdBjV


Meeting de Pierre Moscovici à Limoges

Pierre Moscovici a tenu hier une réunion publique de soutien à François Hollande au Centre Culturel Jean Moulin – Beaubreuil à Limoges.

Retrouver la vidéo : http://bit.ly/w8CbcM

Pierre Moscovici invité de BFMTV

Pierre Moscovici était ce soir l'invité de Ruth Elkrief sur BMTV.

Retrouver l'émission : http://bit.ly/xGl5Pn

Farce

Une fois n'est pas coutume, j'ai ouvert hier ma télévision pour regarder le meeting de Nicolas Sarkozy à Marseille : dans une campagne, il faut observer l'adversaire, réfléchir à sa stratégie pour y riposter, mesurer sa force et ses faiblesses. Vous me direz votre sentiment. Pour ma part, je suis resté perplexe, pour le moins.

Lire la suite : http://bit.ly/AidCvm

La mystification

Ça y est, Nicolas Sarkozy est candidat ! La surprise est de taille, tant chacun imaginait que le Président sortant présenterait, comme l'a évoqué François Hollande citant François Mitterrand, ses excuses plutôt qu'une candidature… Je pourrais pousser plus loin cette métaphore, mais l'ironie ne suffit pas. En vérité, l'annonce d'hier soir sur TF1 est à la fois une simple confirmation et un moment important de la campagne.

Lire la suite : http://bit.ly/A8ndzo



Et aussi :

«Oui à la solidarité et non à l'austérité»

Pierre Moscovici invité de Canal+

Pierre Moscovici invité de Christophe Barbier

Pierre Moscovici invité de BFMTV


Si vous souhaitez vous désabonner,merci de nous l'indiquer par retour de mail.


 
 
________________________________________________________________

Ce message, ainsi que les pièces jointes, sont établis, sous la
seule responsabilité de l'expéditeur, à l'intention exclusive
de ses destinataires ; ils peuvent contenir des informations
confidentielles. Toute publication, utilisation ou diffusion
doit être autorisée préalablement.
Ce message a fait l'objet d'un traitement anti-virus.
Il est rappelé que tout message électronique est susceptible
d'altération au cours de son acheminement sur Internet.
________________________________________________________________

Vous pouvez consulter le site de l'Assemblée nationale à
l'adresse suivante : http://www.assemblee-nationale.fr

CP-PS > JC Cambadélis > Tunisie : attaques contre l'UGTT

Paris, le  mardi 28 février 2012,

Communiqué

Jean-Christophe Cambadélis,

Secrétaire national à l'Europe et aux relations internationales

 

Tunisie : attaques contre l'UGTT

 

Depuis plusieurs jours à travers le pays, les locaux de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) sont la cible de mises à sac et de tentatives de destruction de la part de milices extrémistes. Ces attaques font suite à la grève générale des agents municipaux, organisée par l'UGTT au nom de la lutte légitime pour la défense des droits des travailleurs tunisiens.

 

Le Parti socialiste exprime son inquiétude face à la dérive antidémocratique dont est la cible l'UGTT. Il appelle le gouvernement à réagir fermement au nom du respect des droits fondamentaux que sont les libertés d'expression et syndicale.

--
--
Service de presse
PARTI SOCIALISTE

CP > François Hollande est le candidat du changement dans la vie quotidienne > DELPHINE BATHO


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 27 février 2012

Delphine Batho, Porte-parole de François Hollande

Le changement que propose François Hollande est clair, précis, crédible, convaincant, c'est ce qu'a prouvé sa prestation réussie ce soir dans l'émission "Parole de candidat".

Avec conviction, François Hollande a montré qu'il est le candidat du changement dans la vie quotidienne, de la lutte contre la vie chère et de la justice, avec des propositions fortes concernant par exemple le blocage du prix des carburants et le salaire maximal.

François Hollande a montré sa maitrise approfondie de tous les sujets et sa volonté d'apporter des solutions très concrètes pour résoudre les problèmes des Français, sans cacher les efforts à accomplir comme par exemple pour mieux accompagner les personnes âgées et prendre en charge la dépendance.

Dans cet exercice qui a permis d'aborder de nombreux thèmes, François Hollande a pu développer ses propositions en élevant le niveau du débat politique. Il est le seul candidat à présenter un projet global, cohérent, chiffré, le seul à proposer un changement possible et crédible.



--
Service de presse

Equipe de campagne de François Hollande
Candidat à la présidence de la République